Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 16:00

Salut, aujourd'hui j'ai décidé de vous fournir les solutions du jeu sur PS3 Ratchet & Clank All 4 One. Je jouerais en difficulté difficile et sans aucun code triche. Un conseil ce jeu est plus amusant à plusieurs et amène un esprit de compétition (je n'en dis pas plus à vous de découvrir). Allez c'est parti.

Personnage(s) utilisé(s): Nefarious

 

 

Dr_Nefarious.jpg

Bon eh bien après deux cinématiques, le jeu commence. Les objectifs sont: Elimine le Z'Grute et Chasse le Z'Grute. Commencez par avancer en cassant et détruisant tout ce qui se trouve sur votre chemin, le but étant de ramasser un maximum de boulons (la monnaie du jeu). Arrivez au bout de la pacerelle utilisez votre swingueur (touche triangle) pour atteindre la plateforme suivante, où un checkpoint s'activera. Brisez à nouveau tout ce qui se trouve dans la zone. À partir du checkpoint suivant prenez garde aux caisses explosives, cassez les (c'est la dernière fois que je le signale, notez qu'avoir un maximum de boulons est important) en envoyant votre arme (R2+carre).

Vous rencontrez ensuite votre premier réel ennemi, le luminoide mais ne vous en faites il ne faut pas de technique particulière pour ce monstre, bourrinez le juste (touche carre). Continuez d'avancer en direction du checkpoint suivant. Sur la plateforme (du checkpoint) se trouve un bouton vert activez le (croix + carre) puis deux solutions où vous jouez seul et votre coéquipier, c'est à dire l'IA , l'active, ou vous jouez à plusieurs et une des personnes qui jouent avec vous doit être assez rapide pour activer le deuxième. Sur la nouvelle plateforme le Z'Grute vous envoie ses copains luminoides, tuez les et accrochez vous (grâce à la touche triangle) pour passez à la plateforme suivante. Si vous avez perdu de la vie brisez le coffre nanotech, puis continuez votre chemin en évitant d'attaquer au corps à corps (carre) les caisses explosives. Appelez ensuite le taxi (R2 + carre) et montez dedans. Un nouvel objectif apparait: Rattrape le Z'Grute à l'aide du taxi aérien. Les fleches dans le taxi vont vous servir à faire basculer le poids du véhicule, utilisez les donc pour éviter les obstacles. Après que le Z'Grut vous ait gentiment fait comprendre qu'il n'aimait pas la couleur de votre taxi, vous vous retrouvez à glisser à travers la ville. C'est la même histoire évitez les obstacles sur cette rapide descente.

Nouvelle difficulté (ironie quand tu nous tiens) une fois arrivée sur la nouvelle plateforme, il y a trois boutons à activer. Derrière la porte de nouveaux copains les larbins nettoyeurs. L'objectif: Rattrape le Z'Grute à l'aide du taxi aérien est validé, vous obtenez à la place; Repousse les larbins. Evitez leur rayon et tuez les. Vous allez enfin pouvoir acheter votre première arme. Nouvelle objectif: Termine le programme de certificat d'arme. Je vous laisse découvrir et passer ce didacticiel. Et voilà, vous avez accompli ce dernier objectif. Reprenez en tuant les larbins et prenez vos munitions (c'est pareil que pour les boulons, je vais pas vous signaler à chaque fois de recharger, surveillez votre réserve de munition en haut à gauche de l'écran, à côté de votre vie) si vous en avez utilisé. Voici un nouvel ami (et oui encore), le larbin éclaireur, utilisez ce que vous venez d'apprendre pour en venir à bout.. Un conseil pour les caisses sur le chemin; une caisse peut en cacher une autre.

Au centre de la plateforme qui suit, vous allez trouver une caisse un peu spécial, elle permet de doubler sa prise de boulons et de détruire les caisses en les touchant (sans attaquer). Ensuite grâce à une super action en coopération, détruisez les deux leviers. Tuez les monstres de la salle puis activez l'ascenseur (touche triangle). Battez les larbins et activez à nouveau les leviers. Objectif réussi: élimie les larbins. Utilisez votre grappin pour attraper le transporteur. Objectif accompli: Chasse le Z'Grute. Vous voilà en face du Z'Grute, pas de panique, après tout ce n'est que le premier boss de ce jeu et sa dentition n'est pas rééllement impéccable. Tirez lui dessus grâce à votre combustor, et sautez pour éviter les lignes électriques qu'il propage. Lorsque les cases se mettent à briller n'allez pas dessus, évitez les (c'est un conseil). Une fois le Z'Grute bien affaibli, celui-ci va tenter de reprendre des forces, tirez donc sur l'orbe d'énergie à fin d'empêcher ceci. Une fois le Z'Grute partit, courez sur votre droite afin de ne pas mourir. Puis activez le lanceur (touche triangle), on repars pour une nouvelle séance de glisse avec à votre poursuite votre ami le Z'Grute. Evitez ses attaques et atteignez la plateforme suivante. Nouvel objectif: Vas aux fusio-tourelles au sommet de la tour Zogg. Tuez vos ennemis puis entrez dans la boutique d'armement (au moins juste pour voir la publicité si vous ne voulez pas consommer). Tuez les monstres, puis avancez en faisant attention aux attaques du Z'Grute. Tapez le Z'Grute. et activez l'ascenseur  (triangle). Tuez les séries de larbin, puis activez les interrupteurs. Vous allez pouvoir vous amuser avec les tourelles. Détruisez vos cibles, tout en faisant attention aux attaques aériennes du Z'Grute, tirez sur les orbes pour les détruire avant qu'elles ne vous touchent. Faites ensuite tomber le Z'Grute. Vos deux objectifs restants sont enfin accomplis et le Z'Grute bel et bien mort.

Vous avez terminé le lieu Luminopolis (segment unique: amphithéâtre sur le toit).

C'est sur la cinématique qui suit que je vous laisse, je vous fournirais la suite de la solution, une autre fois.

 

Voici un petit résumé:

 

Arme(s) utilisée(s):

Combustor

Bombardeur plasma

 

Arme(s) achetée(s):

Combustor.

Bombardeur plasma

 

Trophée(s) obtenu(s) en cours de partie:

A l'ancienne

Tueur express

Le compteur tourne

C'est ma nouvelle amie

Justicier intergalactique

 

Compétence(s) obtenue(s) en cours de partie:

Novice de la force Qwark

Pro de la force Qwark

Danger public

Les espèces de zinzins

 

 

Votre dévouée Tatsuki.

Repost 0
Published by Tatsuki - dans Playstation 3
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 10:30
Aujourd'hui, je vais vous parler de la plus déjantée et folle série du Quebec, Le coeur a ses raisons...
 
Le-coeur-a-ses-raisons-logo.jpg
 
 Le coeur a ses raisons, c'est une parodie des "Feux de l'amour", d'"Amour, gloire et beauté" et de toutes les séries dans le genre, où battre la bonne est un sport commun, fêter Noel en Mai est normal, et où les bébés sont perdus sous la table du salon. A travers la prestigieuse famille des Montgomery, on découvre tout un tas de personnages, tous plus hilarants les uns que les autres, qui nous font mourir de rire (Attention : Aucune bonne n'a réellement été maltraitée. Madge est une cascadeuse professionnelle. Les enfants ne faites pas ça chez vous !!).
Criquette.jpg
Criquette Rockwell, semi-célébrité, ex-reporter, businesswoman, mère en devenir, future femme de médecin, ...
 
  Le coeur a ses raisons, c'est un scénario bidon, avec aucune cohérence. Mais c'est justement sur ce point qui fait que la série est quelque chose d'aussi drôle. Pour l'originalité, c'est pas couramment qu'on découvre des séries telle que celle là ! Autrement, il n'y pas vraiment d'explications logiques (même pas du tout d'ailleurs), mais c'est tellement drôle qu'il n'y en a pas besoin (et ça n'a surtout pas lieu d'être !). Bien sur, le point fort de la série est évidemment le jeu des acteurs. Ils jouent à merveille leurs rôles respectifs, et bien qu'ils soient québecois, ils parlent le français avec aucun accent (sauf Criquette mais c'est bien sur fait exprès !!!). Le plus dur pour eux doit être de ne pas rire !!! Marc Labrèche, lui, joue quatre personnes dans la série : Brett, Brad et Brenda Montgomery, les triplés, ainsi que Clifford Montgomery, leur grand-père, tandis qu'Anne Dorval joue Criquette et Ashley Rockwell, les soeurs jumelles, ce qui signifie beaucoup de texte, et à rester concentré tout du long des épisodes !
 Pour ce qui est des décors, ils sont volontairement faux et en carton pâte, pour ressortir le côté hilarant omniprésent dans cette production. L'histoire (si il y'en a réellement une !) est essentiellement située au manoir des Montgomery. Les portes vitrés n'ont pas de vitres, le jardin n'est qu'un simple carton et la pluie est due à des pichets, ... Que dire de plus !
    Brenda.jpg
Brenda, incarnation de la beauté et de la sensualité...
    
     
Mes notes :
 
- Scénario / Cohérence : 8/10
- Jeux d'acteurs : 10/10
- Originalité / Explication : 8/10
- Décors : 7/10
 
Moyenne des quatres notes au dessus : 8.25/10 soit 16.5/20
Ma note personnelle pour cette série : 19,5/20 (Une série où l'infarctus est répété à chaque épisode =D)    
   
-Kazuma-
 
Repost 0
Published by solutionneurs - dans Série
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 15:14

   Eyeshield 21 correspond à l'adaptation anime issue du manga de même nom. Quel est la particularité de l'anime dont je vais vous parler aujourd'hui ? Il s'agit d'un Shônen basé sur le sport, plus précisément sur le football américain, or nous savons que ce sont les séries sur le sport qui sont les moins présentes sur le marché de l'anime et du manga, d'autant plus que les séries sportives parlent majoritairement de sports de combat, Eyeshield 21 fait donc parti d'une rare catégorie de séries sportives se démarquant des autres... Mais à quoi est dû son succès ?

 

Deimon-Devil-Bats--.jpg


   L'histoire commence comme tout anime sportif respectable, un jeune garçon qui se découvre un don pour un sport, à savoir le football américain. Mais ce sport est violent, et Sena est considéré comme trop faible pour  s'impliquer dans ce genre de sport, tel un héros il enfile donc le masque du joueur de légende : l'eyeshield 21. En fait c'est plutôt banal pour un scénario non ? Mais sachez que nous parlons d'anime sportif, ce même genre d'anime capable de fabriquer des miracles quand il est réussi, alors au diable ce résumé, ce qui  compte c'est les personnages, ce qui compte c'est les renversements de situation, ce qui compte c'est l'adrénaline que l'anime peut nous réveiller. Je résumerais l'anime d'une autre manière : Il est bon au début et très bon au milieu, et moyen à la fin mais il y a une raison évidente à ça. Pour commencer le début de l'anime où les matchs sont juste moyens mais où l'on découvre les personnages, il est évident que les personnages ne peuvent pas êtres les meilleurs dès le début, c'est pourquoi le début est juste "bien". Vient ensuite le milieu, qui correspond en fait à la plus grande partie étant donné que j'appelle le début les 30 premiers épisodes et que j'appelle fin le dernier match. C'est dans cette partie de l'anime que chaque match est une nouvelle surprise, il est étonnant de remarquer que chaque match est meilleur que le précédent. Bien entendu, dans les animes de sport, il s'agit d'un joueur qui fait gagner l'équipe, les coéquipiers servent à animer le match et le personnage principal à le cloturer. Lors de chaque match, le personnage principal est en premier temps "perdant" pour différentes raisons, s'en suit le match, et dans un dernier temps le personnage principal trouve une solution au problême et il peut alors cloturer le match avec un finish époustouflant. C'est ça qui fait la magie d'Eyeshield 21, nous n'avons pas en face de nous quelqu'un qui s'améliore eHiruma.pngn plein match et qui gagne donc de la même façon sans arrêt, mais quelqu'un qui trouve des solutions. Et c'est dans cet univers qu'évolue l'équipe des Deimon Devil Bats dirigé par le charismatique Hiruma et animé par le reste de l'équipe. Car oui, les personnages sont tous attachants, de par leur histoire, de par leur caractère ou encore de par leur rôle. Les équipes adverses ne tiennent parfois qu'à peu de personnages mais ils sont souvent mis en valeur. C'est dans un univers épique et drôle que se suivent les matchs, jusqu'au glorieux combat face aux Shinryuji Nagas, mais après ? Ah oui ! Après il y a le match tant attendu depuis le début de l'anime, le match face aux Ōjō White Knights, l'équipe la mieux mise en valeur après l'équipe de nos héros... Mais une malédiction frappa l'anime, le Studio Gallop décida de ne pas suivre l'histoire du manga pour ce match et que ça serait le dernier de nos héros, et ça se voit, le match avance donc de manière décevante, tout comme sa conclusion. Finalement l'anime se termine en demi-finale (!!!) et l'on ne comprend pas pourquoi certains éléments sont intervenus alors qu'il n'y a pas de match contre eux (les Dinosaurs). Bref, un anime gaché par sa fin mais le reste vaut largement le détour.

   Les dessins de l'anime peuvent paraitre juste bons, mais encore une fois ce n'est qu'une impression. Les personnages/équipes ont un design époustouflant permettant de leur donner un côté épique. Les personnages sont variés, ce qui est nécessaire car les décors se ressemblent tous (forcément, un stade c'est un stade). Ce qu'il faut retenir c'est que les dessins sont entrainant, on sent ce qui se passe à chaque action, fumée, soleil, pluie, tout est utile à l'immersion du spectateur. On apprécira les symboles de chaque équipe, ça rajoute un côté agréable et parfois significative aux matchs. L'ambiance sonore sert elle aussi à l'immersion, peu de chose à dire, elle est simple et efficace. Le langage des personnages permet de leur attribuer une personnalité, la parole sert également à distinguer les personnages. L'anime possède des phrases/mots symboliques, souvent des mots, certains donnent de l'énergie (début de match), d'autres soulagent (fin de match).

 

Ma note :

 

Scénario 8/10 : Malgrès une fin décevante, l'anime vaut le détour, que ça soit pour ses personnages dingues ou pour les solutions à chaque problême rencontré.

Dessins 8/10 : De bons dessins avec des équipes travaillées de manière à faire ressortir un côté épique pour chacune d'entre elles. Les dessins servent également à l'immersion.

Hors-série : Aucun Hors-série.

Ambiance Sonore 7/10 : Utile pour l'immersion, l'ambiance sonore est peut être un peu trop banal. Le côté épique réussi à ressortir à travers les dialogues.

 

Ma note 15/20 : L'anime est agréable à suivre, les personnages sont attachants, les dessins ainsi que l'ambiance sonore servent à l'immersion dans l'univers épique qu'est celui d'eyeshield 21. C'est cependant triste que la fin de l'anime ne suive pas le manga.

 

Folws

Repost 0
Published by Folws - dans Animes
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 14:52

Pour ce nouvel article, je vais vous parler de la plus géniale, intrépide, monumentale, légendaire, époustouflante série. Je parle bien évidemment de Bones...

 

Bones Logo

 

  Bones, série policière où règnent en maîtres les cadavres sans chairs et asticot en tout genre, c'est un inébranlable duo entre une antropologue judiciaire, Temperance Brennan, et un agent du FBI, Seeley Booth. Brennan, scientifique au plus profond de son âme, lira dans les os et squelettes humains, les fera parler, et rétablira la vérité avec l'aide de son co-équipier, sans oublier l'équipe de l'Institut Jefferson : l'équipe de Brennan. Grâce à Booth, Bones (le surnom de Brennan, ainsi que  "os" en anglais) va apprendre à être moins "trash" envers les gens (surtout à exprimer les choses de manières plus douces et le plus délicatement possible)...

 

Booth-et-Brennan.jpg

 Booth et Brennan... Simple relation professionelle, ou plus ?

 

  Une histoire  mêlant une scientifique pas très douée en relations humaines mais qui excelle dans son boulot et un excellent agent du FBI, sniper d'élite, un peu trop humain, ça fait un clash entre deux personnalités distinctes, et ça forme Bones. La clé de l'histoire, c'est évidemment la relation entre Booth et Brennan, non seulement pour leurs exploits et réussites dans leurs enquêtes criminelles pleines de squelettes et d'os, mais aussi pour leur lien infaillible qui est partie intégrante du scénario. C'est sur leur complicité que repose toute la série. C'est avant tout grâce à David Boreanaz (alias Seeley Booth) et Emily Deschanel (alias Temperance Brennan), qui sont de très bons acteurs (et co-producteur de la série par l'occasion) que la série à un tel succès, surtout aux Etats-Unis. Chacun joue son rôle à merveille ! L'actrice de Brennan fait à merveille la scientifique quasi sans coeur, mais humaine tout de même, et David Boreanaz, le super flic qui sauve tout le monde !

 Pour ce qui est de l'originalité de cette série, c'est avant tout la façon déconcertante que Brennan a pour tirer les vers du nez de simples ossements, et de leur faire avouer la vérité. Ce qu'il y a de bien avec cette série, c'est malgré que Booth et Brennan soient les personnages principaux, les enquêtes sont toujours résolues grâce à la force de l'amitié et de la coopération, avec l'aide d'Angela, la dessinatrice qui redonne un visage aux crânes humains, de Hodgins, le spécialiste des insectes, et de Zack, l'assistant du Dr Brennan. Pour ce qui est des décors, ils sont réels, c'est à dire que la série a été tournée dans de vrais rues, de vrais immeubles, etc, donc il n'y a pas trop de trucs à dire dessus. Sauf peut-être quand un personnage conduit, on voit que c'est faux : ils ne regardent quasiment jamais la route (ils préfèrent regarder leur passager que de voir devant eux !!!), et on voit que l'arrière plan est faux (surtout dans la première saison).

 

Bones-scene.jpg

 Bones... Série toujours très professionnelle...

 

Mes notes :

 

- Scénario / Cohérence : 9/10

- Jeux d'acteurs : 9/10

- Originalité / Explication : 8/10

- Décors : 7/10

 

Moyenne des quatres notes au dessus : 8.25/10 soit 16.5/20

Ma note personnelle pour cette série : 19/20   (Vive Bones !!!!! =D)

 

-Kazuma-

Repost 0
Published by solutionneurs - dans Série
commenter cet article
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 10:10

Olà voici venu l'heure de l'avis de Naruto Ultimate Ninja Storm sur Playstation 3. Avant toute chose, c'est le deuxième Naruto sur console auquel je joue et je dois dire que je n'accroche vraiment pas, donc pas la peine de me mordre si mon avis diverge du votre.

 

 

Naruto-Ultimate-Ninja-Storm.jpg

Il faut avouer que les graphismes du jeu sont vraiment très très jolies et rendent bien avec la qualité de la playstation 3. Le village de Konoha est très bien reproduit et les personnages aussi. Les attaques quelles soient de base, des ninjutsu ou encore des techniques secrètes, ont quant à elles des animations vraiment réussi.

Le gameplay est facile de prise en main, cependant les coups sont faibles et peu équilibrer (ne vous étonnez pas si vos amis utilisent toujours les même coups et que votre combat se transforme rapidement en anti-jeu). Le jeu est aussi peu varié, on enchaine cache cache, ballade en forêt, grimpette sur un arbre et combat de ninja. On peut d'ailleurs reprocher à ce jeu de nous forcer de recommencer chaque niveau au moins deux fois pour obtenir les 3 étoiles.

Le scénario est peu recherché, c'est d'ailleurs un suite de niveau sans aucun lien apparent, et aucune volonté de mise en suite. Les cinématiques sont rares et dures en général que de brèves minutes pour finalement apporté peu de choses aux joueurs.

La bande son correspond bien au jeu, et il est possible de débloquer les musiques de l'anime au fil du jeu.

 

 

 

 - Graphisme: 8/10

 - Gameplay: 7/10

 - Scénario: 4/10

 - Bande son: 7/10

 

Ma note finale: 12/20 (rappel: cette note n'est pas une moyenne des notes sur 10 ci-dessus, mais bien une note donnée sur un avis personnel après avoir peser les pours et les contres).

 

Votre dévouée Tatsuki.

Repost 0
Published by Tatsuki - dans Playstation 3
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 19:10

Bonjour à tous, aujourd'hui je vais vous parler de cette fantastique série qu'est Doctor Who (applaudissement) :

 

doctor who logo

 

 

    Bien entendu, quand je parle de Doctor Who, je parle de la nouvelle série de 2005 par Russel T. Davies (à ne pas confondre avec la première série, qui a été créée dans les années 1960). Cette série est la suite de la première production de 1960, qui commence avec l'arrivée du 9ème docteur. Enfin bref, Doctor Who, c'est l'histoire du Docteur, un extra-terrestre et le dernier Seigneur du Temps, qui voyage avec des compagnons (principalement des femmes) pour vivre de fantastiques et périlleuses aventures, en voyageant dans le temps et l'espace grâce au TARDIS (Time And Relative Dimension In Space, ou Temps à relativité Dimensionnelle inter Spatiale en français).

Mais quand je vous parle de 9ème Docteur, vous ne devez rien comprendre (sauf ceux qui connaissent déjà la série). C'est simple ! Le Docteur (c'est comme ça qu'il se fait appeler) à la faculté de se régénérer à l'approche de la mort, mais change ainsi d'apparence (d'où les 8 autres Docteur avant lui, et par conséquent les 8 autres acteurs de ce personnage dans la première série).

 

9ème docteur

Le 9ème Docteur... Mais pas le dernier....

 

 Pour ce qui est du scénario, et de la cohérence du scénario, faut vraiment aimer les casse-têtes, méli-mélos, etc. On comprend rien et puis pouf ! Vers la fin de la saison, tout ce qu'on a pas compris devient clair. Ils sont forts ces producteurs pour nous faire rentrer tout plein de truc scientifique où tu comprend quasiment rien, et ce d'un seul coup (Attention : ceux en manque de neurones s'abstenir de cette série complètement déjantée !!). Quand à la qualité, l'originalité, on peut dire qu'à première vue, on se dit :"Oh non ! Encore une série avec des extra-terrestres grossier. A mourir d'ennui... ce Docteur doit se battre contre des maudits aliens pour sauver, encore et toujours l'humanité et la Terre...." Et bien que nenni ! Doctor Who, c'est quand même Doctor Who ! Le concept d'alien est peut-être dépassé de nos jours, mais il ne faut pas oublier que Doctor Who, première production du nom, est une des premières séries de science-fiction, donc à cette époque, tous ces concepts étaient très novateur !

   Pour en revenir plus profondément dans cette série, si elle est époustouflante, c'est en partie (en très grande partie avec aussi ses compagnes) grâce au Docteur, et plus précisement les comédiens qui le jouent. Les acteurs de ce personnage jouent très bien, ils intègrent avec excellence leur rôle d'alien humanoïde fou à l'intelligence démesurée ! De plus, certains de ces acteurs ont reçu des prix pour "les meilleurs acteurs" ! C'est ce qui nous révèle une fois encore leurs talents à tous, que ce soit les Docteur, tout comme leurs compagnes, où encore les personnages secondaires.

   Maintenant, pour ce qui est des décors, ils sont réalistes, et pas grossier comme dans d'autres séries. On ne voie pas énormément les réalisations 3D (en tout cas ça ne choque pas aux yeux !). Ils sont dans l'ensemble très réussis et illustrent bien.

 

Daleks.jpg

Les Daleks, ennemis numéro 1 du Docteur

 

Mes notes :

 

- Scénario / Cohérence : 9/10

- Jeux d'acteurs : 9/10

- Originalité / Explication : 8/10

- Décors : 9/10

 

Moyenne des quatres notes au dessus : 8.75/10 soit 17,5/20

Ma note personnelle pour cette série : 19,9999999999999999999999999/20 (pour ne pas dire 20/20 =P)

 

-Kazuma-

 

Repost 0
Published by solutionneurs - dans Série
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 18:31

  Umineko no naku koro ni, "Quand les mouettes pleurent", non pas la suite de Higurashi no naku koro ni mais les mêmes créateurs. Umineko no naku koro ni était à l'origine un visual novel, pour faire simple un livre multimédia, et comme expliqué dans mon précédent article, ce type de jeu n'est pas populaire en Europe. Si Higurashi no naku koro ni a réussi à passer, ce n'est pas le cas de l'anime dont je vais vous parler aujourd'hui, et vous allez voir que si le jeu n'est pas passé en Europe, c'est pour de bonnes raisons. Je préfère vous prévenir au cas où vous voudriez regarder cet anime :

 

L'anime dont je vais parler aujourd'hui est déconseillé aux âmes sensibles, cet anime contient des scènes d'horreurs et de tortures.

Umineko-no-naku-koro-ni-02.jpg

 

   L'anime est composé de 26 épisodes, aucun hors-série. Il est présenté de la même manière qu'Higurashi no naku koro ni, c'est à dire plusieurs arcs où les personnages se font massacrer et ici d'un arc où tout est "expliqué" (je reviendrais sur ce terme plus tard). Umineko no naku koro ni est donc un anime d'horreur avant tout, si vous avez envie de voir du sang, de la cervelle et autres détails gores, cet anime pourrait vous plaire.

   Commençons par les dessins, cette fois il n'est pas question de dessins mignons comme pour Higurashi no naku koro ni, il s'agit de dessins plus "adultes", plus sérieux. Il est difficile de ne pas apprécier les dessins de cet anime, ils sont corrects et on admirera le design des personnages ainsi que du manoir. De plus l'anime fait plusieurs clins d'oeil à Higurashi  no naku koro ni, on peut par exemple voir sur la télévision des extraits de l'anime, on peut voir Maria comme un personnage de l'anime précédent (même design), elle est dessinée de la même façon que les personnages d'Higurashi no naku koro ni, on peut également retrouver les personnages de Rika et Satoko dans les sorcières Bernkastel et Lambdaelta. Mais d'autres détails sont moins appréciables, ce ne sont que des détails, mais les dessinateurs auraient pu régler le problême des cheveux transparents également présent dans l'anime précédent. De plus, l'omniprésence des personnages féminins à forte poitrine est lassante. Il est également triste de remarquer les passages censurés, quand on fait un anime gore on le fait jusqu'au bout, censurer les atrocités ne fera pas qu'un public plus jeune le regardera.

   L'ambiance sonore est trop transparente, elle n'est pas bien intégrée dans le sens où l'on ne l'entend pas assez. Agréable mais trop peu présente, elle n'est donc pas une gêne pour l'anime. On entendra quelques effets déjà présents dans Higurashi no naku koro ni comme le cri des mouettes.

   Passons au point faible de l'anime, c'est à dire son scénario. Que dire... Dans tout les animes à suspens il y a forcément un moment où les explicacations font rebondir l'anime, vous imaginez un anime où il n'y en aurait pas ? Et bien vous le pouvez maintenant... L'histoire fait intervenir plusieurs personnages sur une île isolée, sur cette île se trouve 18 personnes qui se font massacrées une à une. Le coupable ne semble pas faire partie du groupe, la personne suspectée est alors Béatrice, une sorcière qui pour s'occuper massacre les personnages. Les choses deviennent compliquées quand le personnage principal, Battler, cherche à trouver un raisonnement où la sorcière n'intervient pas. Simplement, Battler refuse d'admettre que Beatrice existe, c'est étonnant sachant qu'il voit une femme se transformer en papillon, qu'il voit les personnages ressusciter et autres sortes de sortilèges. Il s'agit d'un jeu où Battler s'entêtera à résoudre les affaires (où les mêmes personnages meurent chaque fois...) sans faire entrer le facteur "sorcière". C'est à ce moment que l'on commence à avoir de la peine, c'est à ce moment que l'on comprend que dans cet anime, même si l'on regarde jusqu'à la fin, rien ne sera expliqué !! Battler sait que cela est impossible sans sorcières, son but est donc juste de proposer des hypothèses pour chaque situation alors qu'il ne peut pas le prouver, car il sait très bien que ce n'est pas ce qu'il s'est passé ! Ce personnage principal refuse d'accepter l'évidence, il refuse d'accepter l'existence des sorcières alors que sa propre soeur en est une, il ne fait que proposer des hypothèses sans inclure les sorcières alors qu'il parle en même temps à une sorcière, tous son raisonnement est faux ! Et en plus ? Les personnages sur l'île ont eux aussi des pouvoirs ! L'anime s'envole pour retomber lamentablement sans parachute, les humains ont des pouvoirs, les explications de Battler ne valent rien et les histoires des personnages ne servent qu'à vendre de la violence gratuite et censurée, il n'y a juste aucune trame principale... Le pire ? Béatrice finit par mourir embrochée par des piques sortant du sol car Battler a prononcé une hypothèse "amusante" pour chaque évènement... Le scénario aurait pu être rattrapé par les histoires des personnages mais elles ne sont pas intéressantes... Le pire est que le scénario est la base de ce genre d'anime, on le regarde pour savoir ce qui s'est passé pendant 25 épisodes et finalement il ne se passe rien ! Pas étonnant que le visual novel ne soit pas arrivé en Europe, la base d'un visual novel est le scénario et une chose est sûre, le scénario d'Umineko no naku koro ni est mauvais...

 

Ma note :

 

Scénario 3/10 : Le scénario aurait pu être amusant, mais dans un anime où l'on enchaine les énigmes il faut à un moment ou à un autre les expliquer, il n'y a aucun réel scénario, Battler doit trouver une explication où la sorcière n'intervient pas mais ses hypothèses sont pathétiques en plus de n'êtres que des hypothèses. Il s'agit d'un anime sans dénouement final.

Dessins 8/10 : C'est bien de changer de dessins, ça permet de ne pas se lasser, d'autant plus qu'on remarquera de nombreux clins d'oeil à Higurashi no naku koro ni. Le design est très bon, pour les environnements comme pour les personnages. La censure présente dans certaines scènes est compréhensible, mais ça reste un mauvais point.

Hors-série : Pas de hors-série, pas de note.

Ambiance sonore 6/10 : Bonne mais peu présente, l'ambiance sonore n'est donc pas un élément perturbateur, plutôt un élément agréable peu présent.

 

Ma note 10/20 : Quand on introduit du suspens, il faut à un moment donner une explication, c'est la règle, d'autant plus que le scénario ne tourne pratiquement qu'autour de ça. L'anime a beau avoir de bons dessins et une ambiance sonore agréable, ça ne suffira pas à élever le niveau du scénario qui est trop bas pour un anime de ce style.

 

Folws

Repost 0
Published by Folws - dans Animes
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 17:29

   De retour sur le bateau grâce à l'élastique géant, vos personnages sont tous soignés. Ne vous pressez pas de repartir en direction de l'île, avant de reprendre l'aventure je vous conseil d'aller en direction de la cuisine grâce au menu. En cuisine, vous ne devriez pouvoir faire qu'un plat : Les pâtesaux herbes. Je vous conseil d'en faire mais de garder quelques farines qui vous seront utiles pour d'autres plats. La création de ce plat devrait apprendre une attaque à Sanji et lui faire gagner un niveau en Art Cullinaire. Je me retrouve avec 4 pâtes aux herbes, un pour mon Personnage Principal, un pour mon Bras Droit, un pour mon Bourrin et la dernière pour un personnage que vous appréciez, pour ma part ce sera Brook. Vous pouvez également aller dans Chimie où vous pourrez fabriquer des potions. Disons un mélange analeptique et un mélange énergétique, ces inventions apprendront une nouvelle attaque à Chopper. En invention vous ne pouvez fabiquer qu'une chose, des élastiques géants, bien que vous en ayez déjà deux vous pouvez vous permettre d'en faire une réserve. Avant de partir, passez par l'aquarium où vous rangerez vos poissons (conservez vos étoiles de mer épineuses, elles vous seront utiles pour la prochaine épreuve). Ensuite aller dans la réserve et déposez les objets que vous possédez déjà en trop. Vous êtes maintenant près à partir.

   De nouveau sur l'île, vous devez refaire le même chemin que la dernière fois, vous pouvez donc réaffronter les ennemis sur votre route si le coeur vous en dit afin d'augmenter le niveau de vos personnages. Ce qui est par contre essentiel est d'amasser les ressources nécessaire à la cuisine comme les cactus. De plus, si vous avez réussi à dérober un morceau de carte au trésor sur les pantins de boue il vous suffira de taper dans le rocher au niveau de l'oasis pour faire apparaitre un trésor vous permettant de construire des pièges perfectionnés.

   Rendez-vous à l'endroit où vous avez vaincu le premier boss et continuez tout droit. Sur le chemin vous verrez d'abords un monument accompagné d'une fleur à vie. Prenez ensuite la direction des deux grands rochers noirs, vous ne pouvez pas encore les casser mais devant ces rochers vous pouvez trouver des scorpions à pinces nécessaires à la prochaine épreuve et utiles à cuisiner. Partez ensuite en direction d'un coin avec des rochers formants un carré, vous devriez trouver sous l'un des rochers une source d'air capable de vous faire monter sur la colline de sable, vous aurez alors accès à des fruits rouges en tapant sur les arbres ainsi qu'à un coffre contenant trois antidotes et apprenant une nouvelle attaque à Nami. Vous pouvez trouver sur les arbres des scarabées de feu mais n'essayez pas de les capturer, ils bruleront le fillet à papillon et vous devrez en construire un nouveau. Vous devriez trouver un chemin avec des griffes sortant du sable, il s'agit du chemin à emprunter pour continuer votre aventure mais attention aux griffes, ce sont des pièges. Vous pouvez également trouver des scorpions à pinces sur ce chemin, n'hésitez pas à les capturer.

   A la fin de ce chemin vous trouverez du sable mouvant ainsi que des plateformes, tomber dans le sable mouvant fera perdre de la vie à votre personnage mais les ennemis qui seront tombés dedans seront considérés comme vaincus. Vous vous ferez attaquer sur la plus grande plateforme, les adversaires sont les mêmes que d'habitude, la difficulté provient des sables mouvants mais ils peuvent également êtres un avantage pour vous débarasser des adversaires. Une fois le combat terminé vous atteindrez une plateforme plus haute que les autres, vous devrez sauter en courant pour l'atteindre. Le monument "épreuve" se trouve tout en haut de la colline de sable, il vous faudra un scorpion à pinces et un fruit rouge ainsi que 2 PG bleu et 3 PG rouge. Les ingrédients que je vous conseil de sacrifier sont principalement les étoiles de mer épineuses qui fournissent à la fois PG rouge et PG bleu, du bois ainsi que du nectar, vous devriez en avoir en grande quantité, et si vous devez encore sacrifier des objets vous pouvez renoncer à quelques chairs de cactus. Une fois l'épreuve passée, n'affrontez pas immédiatement le boss, prenez d'abords les tonneaux contenant de la farine et le coffre contenant cinq fruits bruns. Crocodile.jpg

 

Boss 2 : Crocodile

 

   Equipez vous des potions fabriquées en chimie ainsi que des antidotes trouvés dans le coffre, vous en aurez peut être besoin. Face à Crocodile je vous conseil de nouveau Ussop, l'intelligence artificielle de Crocodile le pousse à faire deux tornades de sable (évitables facilement) puis un Desert Spada plus rapide et évitable par les côtés. La méthode est simple, attaquez le pendant qu'il fait ses tornades et quand il en aura fait deux déplacez vous sur les côtés afin d'esquiver le Desert Spada. De cette manière vous arriverez sans problême à atteindre sa seconde phase. En phase deux, Crocodile enchainera trois tornades puis deux Desert Spada, la stratégie reste la même que lors de la phase 1. La partie deviendra plus corsée si vous veniez à perdre Ussop car Crocodile est très dangereux au corps à corps. Déjà il est difficile de l'approcher, ses tornades vous feront reculer si elles vous touchent, ensuite Crocodile empoisonne vos personnages quand il vous frappera. Son attaque spéciale est inévitable au corps à corps et tue vos personnages possédant peu de vie en un coup, autrement dit il est dangereux de l'approcher trop près. Si Ussop venait à se faire battre, il n'y a pas de stratégie apparente pour battre Crocodile, juste tapez le quand vous en avez l'occasion (après ses Desert Spada par exemple).

   Une fois le boss battu vous retournez automatiquement sur le bateau.

 

A la fin de ce niveau mes personnages sont :

 

Nami (Personnage Principal) : A - Vent et Vagues niveau 7

                                                AA - Explosion Glaciale niveau 6

                                                Wiimote - Tornade niveau 4

                                                Course+A - Turbulances niveau 3


Chopper (Bras Droit) : A - Dégage! niveau 4

                                    AA - Charge! niveau 5

                                    Wiimote - Frappe! niveau 1

                                    Course+A - Ruade! niveau 5


Luffy (Bourrin) : A - Chewing Punch niveau 5

                           AA - Chewing Kick niveau 5

                           AAA - Chewing Axe niveau 1

                           Wiimote - Chewing Rafale niveau 3


Ussop : A - Bille de plomb niveau 6

             AA - Bille de plomb niveau 6

             Air+A - Etoile Filante niveau 1

             Course+A - Enfer des Piques niveau 1

             C+A - Pachinko Chaos niveau 1


Brook : A - Taillade Ascendante niveau 4

            AA - Prélude au fer niveau 2

 

Folws

Repost 0
Published by Folws - dans Wii
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 14:43

Yôôôôôôôôô mais qui que voilà, mais oui c'est bien moi Tatsuki (oui je pars dans des délires parfois) ! Bon allez pour me faire pardonner  voici un double avis sur un jeu et son extension. Allez c'est parti pour les jeux PC (à noter qu'il sera très très très rare que je parle de jeux PC) Heroes of Might and Magic III et son extension Heroes of Might and Magic III Armageddon's Blade.

 

heroes-of-might-and-magic-III-armageddon-s-blade.jpg

heroes-of-might-and-magic-III.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors ce jeu est sorti en 1999 (de même pour son extension), c'est donc un vieux jeu mais il reste, pour moi en tout cas, un très bon jeu aujourd'hui encore. En fait des 6 sorties, il n'y a que sur celui-là où j'ai toujours le même plaisir à jouer. Je précise que je vais noter les 2 en 1.

 

Les graphismes sont beaux, les dessins détaillés, les attaques très jolies, et toujours sympathique à regarder aujourd'hui encore. On peut constater de plus, qu'il y a eu une nette amélioration de ce côté par rapport au Heroes of Might and Magic II et c'est une agréable surprise.

Le gameplay est rapide à maîtriser.

Le nombre de cartes et de campagnes est assez élevée, de plus vous pouvez créer vos propres cartes et enfin, avec l'extension, vous avez la possibilité de générer des cartes aléatoires si jamais vous désirez du changement. Ce qui rend la durée de vie très grande de ce jeu, voire infinie. Les scénarios des diverses cartes sont peu exploités mais une fois dans les campagnes on entre vite dans une rapide histoire assez sympa.

La musique du jeu se résume à plutôt être des bruitages mais ils restent néanmoins agréable à entendre.

 

  Voici mes braves, la note de ces jeux:

 - Graphisme: 8/10

 - Gameplay: 8/10

 - Scénario: 10/10

 - Bande son: 7/10

 

Ma note finale: 18/20 (rappel: cette note n'est pas une moyenne des notes sur 10 ci-dessus, mais bien une note donnée sur un avis personnel après avoir peser les pours et les contres).

 

Votre dévouée Tatsuki.

Repost 0
Published by solutionneurs - dans PC
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 19:50

Yôôôôôôô voici un article d'un jeu qui, comment dire..., bah vous n'avez qu'à lire l'avis pour comprendre. Voici en avant pas première le jeu de playstation 3,  Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé.

 

 

Harry-Potter-et-le-Prince-de-Sang-Mele.jpg

Je commence par le meilleur, c'est à dire la bande son (d'ailleurs je crois que c'est la seule bonne chose du jeu). Les doublages sont moyens mais l'ambiance de fond est assez sympa et on a parfois le droit aux musiques présentes dans le film.

Allez passons du cop à l'âne, parlons gameplay. Celui-ci est juste horrible; les sorts lancés ne sont pas toujours ceux de la combinaison que vous avez faîtes, le Quidditch se résume à passer dans les anneaux et cela devient vraiment lassant, les duels sont répétitifs, ennuyeux et sans grande difficulté. Les potions surprennent un peu au début (de manière agréable) mais cela devient très très très vite du massacrage de manette pour réussir une quelconque potion avec 5 étoiles.

On a connu mieux pour les graphismes, et cela gâche vraiment le jeu. Les personnages sont moches (oui je le dis !), les décors vraiment quelconques, voir sacrément moches, bref y a pleins de choses à revoir là dedans.

Niveau scénario on passe d'une scène à une autre sans trop comprendre,  de quoi perdre même un fan.

 

 

 

Allez achevons ce jeu:

 - Graphisme: 4/10

 - Gameplay: 3/10

 - Scénario: 4/10

 - Bande son: 6/10

 

Ma note finale: 8/20 (rappel: cette note n'est pas une moyenne des notes sur 10 ci-dessus, mais bien une note donnée sur un avis personnel après avoir peser les pours et les contres).

 

Votre dévouée Tatsuki.

Repost 0
Published by Tatsuki - dans Playstation 3
commenter cet article

Présentation

  • : Solutionneurs
  • : Bonjour et bienvenue sur le blog des Solutionneurs composés de trois membres; Folws, Kazuma et Tatsuki. Dans ce blog, nous parlerons de jeux vidéos, de manga, de films, de séries, de dessins animés, d'animés, de livre, de BD et bien d'autres choses. Bonne visite.
  • Contact

Recherche