Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 19:06

   Baccano!, ou "Vacarme" en italien, c'est un bon titre non ? En tous cas il correspond bien à l'anime qu'il représente. Baccano! était à l'origine un roman de Ryohgo Narita, puis un manga, et a eu le droit à une adaptation anime. L'adaptation anime a été produite par Brain's Base.Baccano---01.jpg

   C'était mal parti pour cet anime, car dès le générique, j'ai eu un léger frisson, le genre de frisson qui annonce quelque chose de mauvais, de très mauvais. En fait, les personnages du manga sont présentés dans le générique, et j'ai vu un grand nombre de personnages et connaissant le nombre d'épisode composant l'anime (à savoir 13) j'ai eu peur de retrouver l'erreur de Brave 10, trop de personnage pour pas assez d'épisodes et donc des personnages sans histoire. Cette peur s'est dissipée au cours de l'anime car l'anime suit une trame très complexe, très dense et finalement le résultat est satisfaisant. Ne vous demandez plus d'où vient le nom, je vous le donne dans le mille, ce qui fait que l'anime passe bien, c'est le bordel omniprésent. Tout dans cet anime est mélangé, ce qui finalement donne un résultat très court mais extrèmement dense et astucieux. La trame principale a la particularité d'aller de 1711 à 1932, de mélanger des personnages principaux, sans même qu'il ait une histoire commune, car la trame principale est divisée en plusieurs histoires. Dans le fond, les personnages se mélangent, les histoires se mélangent, les époques se mélangent, mais sans que l'on perde le fil, c'est donc un vacarme, mais un vacarme  où nous sommes guidés, et il est alors possible d'introduire beaucoup de chose en peu de temps. Vous l'aIsaac---Miria.pngurez compris, le scénario est un point fort de l'anime 

   Les dessins sont loin d'être spectaculaire, en fait ils sont juste moyens... Les dess i ns ne mettent pas en valeur les expressions des personnages, mais ces dernières sont visibles. On  mettra un léger plus pour le design des personnages qui est plaisant. Les dessins sont cependant suffisant à mettre en valeur les personnages Isaac et Miria (ça tombe bien, ce sont eux que l'on voit le plus dans l'anime). Ce sont en effet ces personnages qui sont les plus expressifs et qui possèdent le plus de "costumes" et donc d'originalité dans le dessin.

   Si je me suis permis de citer le studio Brain's Base en début d'article, c'est grâce à son originalité et à son innovation au niveau de l'ambiance sonore. Comme dit précédement, Baccano! est un anime qui va à 200km/h en plein virage, le rythme est donc indispensable à l'anime, et ça tombe bien car le studio l'a compris... Ce n'est qu'un détail, mais dans les shonens par exemple, il n'est pas rare de voir un résumé des épisodes précedents après le générique, ça casse le rythme et en début d'épisode c'est fort désagréable. Ce problême n'est pas visible dans Baccano! et la raison est simple : le résumé des épisodes précédents se trouve au milieu de l'opening ! Le résultat est testé et approuvé, le rythme ne se perd pas et l'opening va aussi rapidement que l'anime, rien que dans le générique nous avons donc : une présentation de l'ambiance de l'anime, une présentation des personnages et une présentation des épisodes précédents. Autant vous dire que ça donne la pêche de voir un opening de ce stye. Au niveau de la bande son, il s'agit d'une ambiance encore une fois innovante puisque l'anime est rythmé par une ambiance "jazz" (remarquez comme on en voit peu dans les mangas). Vous vous en doutez encore une fois, le jazz permet un rythme rapide et une caractéristique du jazz, c'est de faire du boucan, nous sommes donc bien dans le vacarme du manga. De plus, l'anime se passe dans les années 30, c'est donc une ambiance sonore qui correspond parfaitement avec l'ambiance de l'époque.

   Un point des points qui m'a également interpellé dans l'anime, c'est que certains personnages sont uniques en leur genre, ils sont marquants, certains de par leur histoire (Czeslaw), d'autres de par leur caractère (Isaac et Miria) ou leur psychologie (Jacuzzi, Rail Tracer). La plupart des personnages a une histoire et également une "happy end" (il manque celle du Rail Tracer, trop implicite à mon gout).

   Il n'existe pas d'épisodes hors-séries, juste 3 OAVs mais au même titre que des films, je ne les prend pas en compte.

 

Ma note :

 

Scénario 8/10 : Pas exceptionnel, juste une histoire de mafia, mais très rapide et condensé, le scénario va très vite et mélange plusieurs trames et plusieurs personnages tous uniques en leur genre. C'est ce vacarme qui fait qu'on est prêt à regarder tous les épisodes de cette série. Comme quoi la présentation peut donner du gout.

Dessins 7/10 : Il ne s'agit certainement pas des plus beaux dessins, ils sont efficaces mais un peu juste. Remarquez que ce n'est pas ce qui fait l'originalité de l'oeuvre.

Hors-série : Aucun hors-série, aucune note.

Ambiance Sonore 8/10 : Tout comme le scénario, l'ambiance sonore va très vite et vise à créer un vacarme. Le jazz correspond parfaitement à l'époque et à l'ambiance de l'anime et l'opening a un rôle étant donné qu'il intègre le résumé des épisodes précédents et donc l'ambiance rapide de l'anime.

 

Ma note 15/20 : L'anime possède un rythme incroyable, tout se mélange et tout va vite sans pour autant qu'on se perde. Les personnages sont uniques et ont tous une histoire et une conclusion. L'anime ne dure que 13 épisodes mais la fin est remarquable et ne nous laisse pas sur notre faim.

 

   Il me semble que Ryohgo Narita a écrit un autre roman qui fut à son tour édité en anime par Brain's Base, mais je ne vous en parlerais que la semaine prochaine.

 

Folws

Partager cet article

Repost 0
Published by Folws - dans Animes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Solutionneurs
  • : Bonjour et bienvenue sur le blog des Solutionneurs composés de trois membres; Folws, Kazuma et Tatsuki. Dans ce blog, nous parlerons de jeux vidéos, de manga, de films, de séries, de dessins animés, d'animés, de livre, de BD et bien d'autres choses. Bonne visite.
  • Contact

Recherche